NN-*4229, le mystérieux commanditaire du meurtre de Peter R. de Vries

De Volkskrant

“L’agent du meurtre décide de tout”, titre De Volkskrant, illustrant sa une par un visage de profil constitué d’une empreinte digitale. Alors que deux suspects, un Néerlandais de 22 ans et un Polonais de 36 ans, sont jugés pour l’assassinat en juillet dernier du journaliste vedette Peter R. de Vries, le journal néerlandais s’est intéressé à une troisième personne, elle aussi dans le viseur de la justice, décrite comme un véritable “agent immobilier du meurtre”. C’est cet individu qui aurait téléguidé, par messages, l’opération de A à Z.

“Une reconstitution de la journée de l’assassinat [le 6 juillet 2021 à Amsterdam] montre à quel point les assassins se sont montrés sans scrupule”, raconte De Volkskrant, se fondant sur des messages interceptés par les autorités néerlandaises et attribués aux auteurs présumés de l’assassinat et à leur correspondant, dont la justice n’a encore pratiquement rien laissé fuiter, si ce n’est un numéro de dossier : NN-*4229.

“La police nationale est encore à la recherche des commanditaires. La justice, elle, n’a pas encore rendu publique l’identité de NN-*4229 et d’un ‘autre homme’ mystérieux, cité de temps en temps dans les messages”, rapporte le journal, précisant qu’une deuxième enquête est en cours, parallèlement au procès visant l’assassin présumé et son complice direct.

Présentateur de sa propre émission pendant plus de quinze ans et très connu pour ses enquêtes sur de grandes affaires criminelles, Peter R. de Vries a été visé par plusieurs tirs le 6 juillet 2021, alors qu’il sortait des studios de télévision de l’émission RTL Boulevard, à Amsterdam. Il a finalement succombé à ses blessures quelques jours plus tard. Cet assassinat a suscité une vaste vague d’indignation dans le pays.

Les enquêteurs pensent que Peter R. de Vries a été assassiné pour le compte d’une organisation criminelle liée au baron présumé de la drogue Ridouan Taghi, actuellement incarcéré aux Pays-Bas, rappelle le quotidien. Peu de temps avant d’être assassiné, le journaliste vedette Peter R. de Vries était devenu le confident d’un témoin clé dans une vaste affaire de règlements de comptes liée à cette mafia de la cocaïne. Avant lui, le frère et l’avocat du témoin clé, Derk Wiersum, avaient également été abattus.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles