Nissan va réduire sa présence en Europe !

·1 min de lecture

Nissan est en crise. Et pour y faire face, le constructeur japonais prévoirait de réduire encore sa présence en Europe et d'externaliser la vente et la fabrication de ses véhicules à Renault, rapporte le quotidien japonais Yomiuri, repris par Reuters.

Dans le cadre d'un vaste plan de redressement mondial, Nissan compterait supprimer ses réseaux de distribution dans trente pays, principalement en Europe de l'Est. Il prévoirait également de fermer son usine d'Avila en Espagne et de la convertir en entrepôt.

La firme a précisé qu'elle souhaitait désormais concentrer ses activités sur la Chine, les Etats-Unis et le Japon.

Nissan engagé dans un vaste plan de redressement

En mai dernier, Nissan a présenté un plan de réduction des coûts de 300 milliards de yens, soit environ 2,5 milliards d'euros à fin mars 2023. Destiné à améliorer l'efficacité opérationnelle de l'entreprise, celui-ci vise une baisse des capacités de production d'environ 20% d'ici mars 2023 et un allègement de la gamme de modèle d'environ 20% également (de 69 à 55 modèles).

La marque compte notamment arrêter une usine en Indonésie, se retirer du marché sud-coréen et abandonner sa marque Datsun en Russie.

Pertes abyssales et ventes en baisse

Au printemps dernier, Nissan a annoncé des pertes abyssales sur l'exercice 2019-2020, clos au 31 mars. Ses ventes ont reculé de près de 15%, sa perte annuelle s'est élevée à 671,2 milliards de yens (5,3 milliards d'euros) et sa perte opérationnelle (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Les coffres des voitures sont-ils aussi grands qu'annoncé ?
Baisse historique du marché auto en 2020, à son plus bas niveau depuis 1975 !
Daihatsu : les concepts insolites du Tokyo Auto Salon 2021
Une Porsche Taycan (2020) battue par une Fiat Panda 4x4 ?
Une Porsche Carrera GT-R (2005) de course unique à vendre