Nissan GT-R : son restylage dévoilé au Salon de Tokyo

Nissan GT-R : son restylage dévoilé au Salon de Tokyo

En parallèle du Salon de Bruxelles qui a débuté ce week-end du 14 janvier, à l’autre bout du globe, le Salon de Tokyo faisait lui aussi le plein de nouveautés. Parmi elles : la présentation d’une version restylée de la supercar de Nissan, l’indéboulonnable GT-R ! Lancée sous sa première forme en 2007, la GT-R donnait à la mythique Skyline une descendance digne de sa renommée. Cela fait 15 ans toutefois qu’elle va de restylage en restylage, légers de surcroît. Elle avait été supprimée en 2022 du catalogue européen à cause de normes sonores trop restrictives. Sa carrière continue sur sa terre natale, en volant à droite. Nissan laisse entrevoir la possibilité d’ici la fin de la décennie d’une supercar 100% électrique badgée Nismo, qui sera distribuée sur le Vieux Continent.

Une recette gagnante, inchangée en 15 ans

Que dire de cette évolution cosmétique (très) légère ? Dans l’ensemble, sa silhouette est plus homogène, Nissan en ayant adouci les lignes et gommé les aspects plus agressifs. Le dessin du bouclier a été simplifié, et la calandre est plus droite qu’auparavant. On retrouve le même principe de lignes franches à l’arrière et sur le dessin des bas de caisse. Plus rectiligne, plus clair, plus simple. Au niveau des motorisations, la version T-Spec conserve le V6 VR38 qui l’a fait entrer dans la légende. Il s’agit d’un bloc 3.8 de 570 chevaux pour 637 Nm de couple. Même fidélité envers la boîte de vitesses automatique à double embrayage et la Lire la suite sur Autoplus