Nikos Aliagas était-il inquiet de l'arrivée de Camille Combal sur TF1 ? Il répond

·1 min de lecture

C'est ce qui s'appelle avoir plusieurs cordes à son arc. Nikos Aliagas l'un des présentateurs phares de TF1, est aussi un grand amateur de photo. L'animateur de The Voice, a d'ailleurs été invité par la mairie de Paris à exposer une partie de son travail, le 20 avril prochain. Environ une trentaine de clichés "de Parisiennes" (le nom de l'exposition) seront exposés jusqu'au 10 mai 2021, rue de Rivoli, sur 24 panneaux se trouvant le long des grilles de l'Hôtel de Ville.

À l’occasion de cette exposition, l’ancien présentateur de la Star Academy a accordé une interview au Parisien et n’a pas échappé à une question télévision, et pas n’importe laquelle puisqu’elle concernait son collègue de TF1, Camille Combal. Interrogé sur une éventuelle inquiétude lors de l’arrivée de l’ancien trublion de Touche pas à mon poste sur la chaîne en 2018, Nikos Aliagas a répondu sans détour : “Pas du tout. C’est la nouvelle garde de TF1 qui nous conforte dans le fait que nous sommes sur la chaîne où il y a les bons talents.” Il va même se montrer plus que bienveillant à l’égard de son nouveau collègue. "Je le dis : 'Welcome Camille', comme je dis 'Welcome Alessandra (Sublet, ndlr)'. Il faut la bonne distance avec tout cela”, développe-t-il en se permettant même une petite analogie avec la photographie : "Comme en photo, trop près, le cliché est flou, trop loin, on ne voit rien.” Preuve qu'il n'a rien contre Camille Combal, Nikos Aliagas rappelle qu'il a participé à son émission La Grande Incruste diffusée (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Ahmed Sylla : découvrez pourquoi il avait refusé de participer à Rendez-vous en terre inconnue !
Alexandre Brasseur (Demain nous appartient) retrouve l'amour dans les bras de l'ex-épouse d'un acteur de Plus belle la vie ! (PHOTO)
"Une publicité qui peut lui coûter cher" : Gérald Darmanin réagit à la "blague" de Pierre-Jean Chalençon et les dîners clandestins de ministres (VIDEO)
Gilles Verdez "bouleversé" par l'agression de Bernard Tapie et son épouse Dominique : "C'est comme si c'était ma famille" (VIDEO)
Pierre-Jean Chalençon se défend (une nouvelle fois) sur l'affaire des dîners clandestins : "C'est un énorme poisson d'avril"