Nigeria: le prince Harry joue au volley-ball avec des vétérans lors de sa visite

Le prince Harry (2eG) participe à un match de volley-ball assis avec des vétérans de l'armée, le 11 mai 2024 à Abuja (Kola SULAIMON)
Le prince Harry (2eG) participe à un match de volley-ball assis avec des vétérans de l'armée, le 11 mai 2024 à Abuja (Kola SULAIMON)

Le prince Harry, en visite durant trois jours au Nigeria, a participé samedi à un match de volley-ball assis avec des vétérans de l'armée, souvent blessés lors de l'insurrection djihadiste qui sévit depuis plusieurs années dans le pays.

Le prince Harry et son épouse Meghan Markle sont arrivés vendredi à Abuja, la capitale, dans le cadre de la promotion des Jeux Invictus, l'événement sportif que le prince a fondé pour les vétérans de guerre.

Dans un complexe de l’armée nigériane, l'équipe de Harry, vêtue de jaune, a affronté une équipe dirigée par le chef d'état-major de la défense du Nigeria.

Sous les chants "Team Harry, Team Harry", l'équipe du prince menait le jeu en début de match, avec des joueurs assis sur des tapis en mousse, dont certains n'ont plus de jambes.

Mais elle s'est finalement inclinée 25 à 21.

Dans l'équipe du duc de Sussex  se trouvait l'ancien soldat nigérian Peacemaker Azuegbulam, qui a perdu une jambe en combattant Boko Haram dans le nord du Nigeria, devenu le premier Africain à remporter une médaille d'or aux jeux Invictus l'an dernier en Allemagne.

"C'est un honneur pour le Nigeria et pour l'Afrique de recevoir le prince Harry", a déclaré ce dernier à l'AFP avant le match.

Avant le Nigeria, le Prince Harry était à Londres mercredi pour marquer le 10 ème anniversaire des jeux.

Comme tous ses voyages au Royaume-Uni depuis qu'il a déménagé aux États-Unis en 2020, sa visite a suscité de nouvelles spéculations sur une réconciliation avec sa famille. Mais il n'a pas rencontré son père, le roi Charles.

Harry, ancien capitaine de l'armée qui a servi comme pilote d'hélicoptère en Afghanistan, a fondé ces Jeux en 2014. Depuis, ils ont pris de l'ampleur et favorisent la réinsertion des vétérans de guerre par le sport.

Le couple a été invité au Nigeria par l’armée nigériane.

Vendredi, le prince Harry et son épouse Meghan se sont rendus dans une école à Abuja pour inaugurer un événement sur la santé mentale des jeunes, avant que le prince ne se rende dans un hôpital militaire à Kaduna (nord-ouest) où il s'est entretenu avec des soldats blessés au combat.

Le couple est attendu dimanche à Lagos, la capitale économique du pays, pour participer à deux événements : un match de basket et une collecte de fonds.

De nombreux militaires nigérians ont été blessés lors de combats contre les groupes djihadistes Boko Haram et l’État islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP).

Depuis le début de l’insurrection djihadiste en 2009, le conflit a fait plus de 40.000 morts et 2 millions de déplacés au Nigeria, et déclenché une grave crise humanitaire, selon l’ONU.

Dans les États du nord-ouest et du centre du pays, des gangs criminels lourdement armés, connus localement sous le nom de bandits, procèdent également à des enlèvements massifs contre rançon et attaquent régulièrement des villages à partir de camps cachés dans des forêts reculées.

pma/im/ks/jg