Nigeria: plusieurs morts lors d'une bousculade dans le nord du pays

Au moins quatre femmes sont mortes ce dimanche lors d’une bousculade dans la ville de Bauchi, dans le nord du Nigeria, selon la police. Mais selon d'autres sources locales, le bilan serait quatre fois plus lourd. Dix-sept personnes – dix enfants et sept femmes décédés – auraient été évacuées vers l’hôpital parmi de nombreux blessés.

Ce dimanche, une foule nombreuse, majoritairement constituée de femmes et d’enfants, s’est massée devant les bureaux de la société Shafa Holding, spécialisée dans le pétrole.

Tous espéraient recevoir un don de 5 000 nairas (environs 3,10 euros). Cette distribution d’argent avait été organisée par le propriétaire de l'entreprise pour soulager les familles et les aider à acheter de la nourriture en cette période de jeûne du mois de ramadan.

Mais les bénéficiaires, plus nombreux qu’attendu, se sont bousculés pour recevoir cette aide. Après ce drame, au moins cinq femmes ont été reçues dans un état critique à l’hôpital de la ville de Bauchi, située dans la région de Kaino.

C’est la seconde fois cette semaine que le Nigeria est endeuillé par ce type d’accident. Vendredi, deux étudiantes avaient perdu la vie lors d’une distribution alimentaire sur un campus organisé dans le centre du pays, dans l’État de Nasarawa.

Le Nigeria fait actuellement face à une grave crise économique et peine à endiguer la pauvreté. Les prix des denrées alimentaires ont triplé ces dernières semaines. L’inflation atteignait 31,7% en février, le plus haut taux enregistré au Nigéria depuis 30 ans.


Lire la suite sur RFI