Nigeria : la nouvelle arrestation de l'opposant Omoyele Sowore indigne les Nigérians

franceinfo Afrique avec agences

La mobilisation s'intensifie pour demander la libération de l'opposant nigérian Omoyele Sowore. La police secrète nigériane l'a de nouveau arrêté le 6 décembre 2019, moins de 24 heures après sa libération sur ordre de la justice, à Abuja, la capitale politique du Nigeria.

"Sowore a été arrêté de nouveau. Il est détenu par la DSS (Département des services de l'Etat)", a expliqué Me Femi Falana, son avocat, joint au téléphone par l'AFP. "Le DSS avait tenté de l'arrêter dans le tribunal, mais les gens (présents, NDLR) ont résisté et pour éviter des violences, je l'ai personnellement conduit à leur bureau", a-t-il ajouté. "Le DSS a déclaré avoir besoin d'obtenir plus d'informations dans le cadre de son procès et a promis de le libérer plus tard dans la journée."

L'opposant n'a pas recouvré la liberté depuis. Omoyele Sowore et son co-accusé Olawale Bakare avaient été libérés le 5 décembre après plusieurs mois de détention, suite à une décision de justice qui donnait 24 heures à la DSS pour libérer les deux opposants, incarcérés début août pour insurrection et trahison.

Candidat malheureux à la présidentielle de février, Omoyele Sowore, âgé de 48 ans, avait été arrêté le 1er août pour avoir appelé sur internet à l'organisation d'une manifestation de masse, "Révolution maintenant (Revolution now)".

Pourfendeur virulent du (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi