Nigeria: l’opposition remporte une élection test à 7 mois de la présidentielle

À sept mois de la présidentielle nigériane, l'opposition remporte une élection test. Le candidat Ademola Adeleke du Parti démocratique populaire (PDP), le principal parti d'opposition, a remporté dimanche 17 juillet l'élection de gouverneur de l'État d'Osun, dans le sud-ouest du pays. Un revers pour le parti du président sortant Muhammadu Buhari, car il s’agit du fief de Bola Ahmed Tinubu, candidat de la majorité à la présidence.

Cette élection régionale était l'ultime indicateur avant le scrutin présidentiel de février 2023. Et c'est le sénateur d'opposition, issu du PDP, qui a été élu, avec 403 voix, alors que le gouverneur sortant, membre du parti au pouvoir, n'en a remporté que 375, selon les chiffres de la Commission électorale.

Dans les rues d'Osogbo, la capitale de l'État d'Osun, l'annonce de la victoire de l'opposition a été accueillie par des célébrations spontanées : danses, chants et klaxons ont retenti dimanche après-midi.

Tout de blanc vêtu, Ademola Adeleke est resté allongé de longues minutes, savourant son succès, face à terre, avant de se relever en larmes, sous les hurlements de joie de ses proches et soutiens politique. Vaincu de justesse en 2018, le candidat du PDP tient sa revanche avec une avance de plus de 28 000 voix sur le gouverneur sortant Gboyega Oyetola. Ce dernier, membre de l'APC, bénéficiait pourtant du soutien de ses homologues gouverneurs, rapporte notre correspondant à Abuja, Moïse Gomis.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles