Nigeria: 88 personnes tuées dans le nord-ouest du pays

·1 min de lecture

par Garba Muhammad

KADUNA, Nigeria (Reuters) - Quatre-vingt-huit personnes ont été tuées jeudi dans l'État nigérian de Kebbi, incitant le gouverneur à envoyer dimanche des renforts pour rétablir la sécurité, de plus en plus précaire dans le nord-ouest du pays.

Les auteurs de ces attaques ont traversé huit villages dont les habitants ont été tués ou ont cherché à s'enfuir, a déclaré la police, faisant état d'un bilan de 88 morts.

Les assaillants venaient du Zamfara, un des Etats du Nigeria, ainsi que du Niger, a déclaré dimanche Abubakar Bagudu, un porte-parole du gouverneur de Kebbi, précisant qu'ils avaient volé du bétail et détruit des cultures.

Les attaques se sont mulipliées au cours des dernières années dans cette région, poussant les habitants à fuir vers le Niger.

(Garba Muhammad à Kaduna, rédigé par Paul Carsten, version française Jean-Michel Bélot)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles