Niger: la société civile manifeste pour exiger le départ des forces françaises

Le M62, organisateur principal de la manifestation, exige le départ des forces françaises du Niger. Les manifestants réclament également une amélioration des conditions de vie dans le pays.

Avec notre correspondant à Niamey, Moussa Kaka

Malgré la fine pluie tombée sur la capitale dimanche, la marche autorisée a drainé du monde ce dimanche matin. Tous les grands acteurs de la société civile et quelques responsables des partis politiques de l'opposition nigérienne étaient au rendez-vous place Toumo, point de départ de la marche en direction de la grande place de la Concertation, lieu du meeting.

Amadou Ama et Moukel Amidou étaient de la marche : « Nous sommes venus soutenir le pouvoir d’achat des Nigériens. Nous sommes un pays pauvre déjà », raconte le premier. « Nous sommes sortis à l’appel du M62 pour dénoncer la mal gouvernance de notre pays », explique le second. Abdramane Oumaru, du parti panafricain nigérien, était aussi présent : « En tant que président d’un Parti panafricain souverainiste, c’est pour moi un devoir de venir répondre vraiment à l’appel ».

« Nos militaires suffisent »

Tout au long du parcours les menant à la place de l'Assemblée nationale, les manifestants ont scandé le slogan : « Non à l'augmentation du prix du gazole et à la cherté de la vie ! Nous exigeons le départ de la force française Barkhane et l'arrivée des forces russes ».

►À lire aussi : Niger/France: convergence des points de vue en matière de sécurité et de développement


Lire la suite sur RFI