Niger: le retrait des troupes et équipements américains a débuté

Ce vendredi 7 juin à Niamey était organisée une cérémonie qui marque le début officiel du retrait des équipement et personnel américain du Niger. Dans un communiqué conjoint, le général Kenneth Ekman du ministère de la Défense américain et le chef d’état-major de l’armée de terre nigérienne, Mamane Sani Kiaou, ont annoncé que plus de 269 soldats sur 946 ont déjà quitté le pays ainsi que plusieurs tonnes de matériel. Le 19 mai dernier, les deux parties avait trouvé un accord pour ce retrait après que les autorités militaires du Niger a dénoncé les accords militaires avec Washington.

Sur le tarmac de l'aéroport de la base militaire 101 de Niamey, un avion gros porteur C-130 est posé sur la piste. Il doit accueillir à son bord, du matériel, des tanks et des 4x4, mais surtout des soldats qui quitteront définitivement le Niger. C'est cet avion ou un modèle similaire qui effectuera les différentes rotations dans les jours et les semaines à venir afin que le désengagement américain du pays soit effectif.

Dans son discours, Mamane Sani Kiaou, le chef d'état-major de l'armée de terre, a affirmé que la protection et la sécurité des troupes américaines serait une priorité. L'accord entre Washington et Niamey prévoit dans ce sens des autorisations de survol et d'atterrissage, mais aussi d'organiser les convois terrestres entre les différentes positions américaines du Niger.

Plus de 100 millions de dollars investis à Agadez


Lire la suite sur RFI