Publicité

Le Niger reste un territoire difficile d'accès aux Français souhaitant s'y rendre

Depuis plusieurs semaines, les Français qui souhaitent se rendre au Niger font face à des difficultés pour rentrer sur le territoire. Information confirmée à RFI par plusieurs sources. Début février déjà, des cas de refoulements étaient signalés à l'aéroport de Niamey, même pour des personnes ayant des papiers en règle. Depuis, et dans un contexte de relations toujours tendues entre Paris et Niamey, la situation reste compliquée pour les Français à leur arrivée.

Des papiers en règle ne suffisent plus pour un Français qui se rend au Niger, expliquent plusieurs sources. Même avec un visa valide, les ressortissants français ne sont pas à l'abri d'etre refoulés à leur arrivée dans le pays. Il est désormais nécessaire de présenter un document supplémentaire à l'arrivée. De bonne source, trois Français arrivés à Niamey pour le compte d'une ONG ont encore été refoulés ce mois-ci.

Ce laisser-passer est délivré au cas par cas par le ministère nigérien de l'Intérieur, sans que des critères clairs d’attribution se dégagent, nous confie une de nos sources. « À ma connaissance, seuls les ressortissants français sont concernés par cette mesure », commente une autre jointe à Niamey.

À leur arrivée, les Français sont mis dans une file à part, des contrôles supplémentaires sont effectués par la Direction de la surveillance du territoire, explique un Français qui s’est présenté récemment.

Sollicitées par RFI, les autorités nigériennes n'ont pas donné suite.


Lire la suite sur RFI