Niger: la présidentielle endeuillée par la mort d'agents électoraux

Le second tour de la présidentielle au Niger en proie aux violences jihadistes, a été endeuillé par la mort de huit agents électoraux. En dépit de l'insécurité, les électeurs du Niger se sont rendus aux urnes pour départager Mohamed Bazoum, fidèle du sortant Mahamadou Issoufou, et l'opposant Mahamane Ousmane, ancien président.