Niger: le Grand marché de Niamey rouvre ses portes principales

·2 min de lecture

Les portes principales du Grand marché de Niamey ont rouvert depuis cette semaine. Un évènement, car cela faisait plus de deux ans, qu’elles étaient closes, en raison des travaux sur la voie expresse. Alors que la pandémie du Covid-19 et les violences de la crise post-électorale ont frappé de plein fouet ce poumon économique de la capitale, les commerçants espèrent beaucoup de la réouverture des portes.

Avec notre correspondante à Niamey, Gaëlle Laleix

Dans son bureau, Adamou Hamani, directeur général de la Socogem, la Société de construction et de gestion du Grand marché, est heureux. Il attendait depuis longtemps cette réouverture des portes.

« C’est une très bonne chose compte tenue de la situation difficile de le nier. C’est un ouf de soulagement pour les commerçants, ça va jouer sur leurs chiffres d’affaires. Ça va permettre aux clients de venir massivement au marché parce qu’au moins, ils auront accès à toutes les portes maintenant. »

Car les clients se sont faits rares ces derniers temps. Le Covid-19 et les troubles de la crise post-électorale ont inquiété les chalands. Ali tient une boutique de cosmétiques, même s’il se réjouit de l’ouverture des portes principales, il reste préoccupé.

« Les gens viennent, mais ce n’est pas comme avant. Comme il y a des difficultés après la campagne, beaucoup ont peur. S’il y a des dérangements, les gens ont peur. »

Adam vient de Lossougongou pour faire ses achats. Le Grand marché lui est indispensable et il souhaiterait que la politique y reste à la porte. « Le marché n’a rien à voir avec la politique. Et l’élection est presque finie. Je veux que le Niger soit comme avant et je veux venir faire mes achats comme je le veux, rentrer chez moi comme je le veux : en paix. »

Avec 4 800 magasins, le Grand marché de Niamey est le plus important du pays.