Niger: des migrants sénégalais refoulés par l'Algérie lancent un appel aux autorités de Dakar

Une centaine de ressortissants sénégalais coincés au Niger lancent un appel aux autorités de Dakar. Ces candidats à l'émigration clandestine ont été refoulés d'Algérie et abandonnés dans le désert, comme des milliers de personnes chaque année. Bloqués dans le nord du Niger depuis plusieurs semaines, dans des conditions éprouvantes, ils demandent à pouvoir regagner le Sénégal au plus vite.

Thiam est Sénégalais et affirme se trouver dans le désert, dans le nord du Niger, depuis un mois, à environ 15 kilomètres d'Assamaka, dans des conditions très difficiles. Candidat à l'émigration clandestine et refoulé par les autorités algériennes, il survit en attendant d'être rapatrié par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). « On est en plein désert, dans la chaleur. Nous n'avons pas toujours de l'eau, on ne mange pas à notre faim, on dort dans des tapis, se lamente Thiam. Il y a beaucoup de maladies. On veut qu'on nous rapatrie, on veut rentrer chez nous, on souffre ici, on est fatigués. »

Une situation que dénoncent de nombreuses ONG. Comme Thiam, le président de l'ONG Horizons sans frontières en appelle aux autorités sénégalaises, pour rapatrier ses ressortissants actuellement bloqués au Niger, entre Assamaka, Agadez et Niamey.

À lire aussiBurkina Faso: le pays classé en tête des plus graves crises de déplacés pour la deuxième année consécutive


Lire la suite sur RFI