Niger: Bazoum en tête du 1er tour de la présidentielle, 2nd tour le 21/2

·1 min de lecture
NIGER: BAZOUM, EN TÊTE DU 1ER TOUR DE LA PRÉSIDENTIELLE

NIAMEY (Reuters) - Le deuxième tour de l'élection présidentielle au Niger devrait opposer le 21 février Mohamed Bazoum, candidat du parti au pouvoir, à l'ex-chef de l'Etat Mahamane Ousmane, selon des résultats provisoires du scrutin annoncés samedi par la commission électorale.

L'élection doit désigner le successeur de Mahamadou Issoufou, qui quitte le pouvoir après deux quinquennats.

Mohamed Bazoum est arrivé en tête du premier tour avec 39,33% des voix contre 17% pour Mahamane Ousmane, a précisé la commission.

Trente candidats étaient en lice. Hama Amadou, battu au second tour de la précédente élection présidentielle, avait été empêché de se présenter à cause d'une condamnation criminelle, laissant l'opposition sans véritable chef de file.

Si le second tour se déroule sans encombre, le Niger connaîtra sa première transition entre deux présidents élus au suffrage universel direct.

Le futur chef de l'Etat, quel qu'il soit, devra répondre à plusieurs défis de taille, à commencer par la montée de la violence due aux groupes islamistes armés liés à Al Qaïda et à l'Etat islamique (IS), qui a fait plusieurs centaines de morts depuis un an dans les régions proches des frontières avec le Mali et le Burkina Faso.

Les premiers résultats des élections législatives qui se sont tenus simultanément à la présidentielle du 27 décembre montrent octroient 80 sièges sur 171 au parti au pouvoir, le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme, contre 19 pour le principal mouvement d'opposition, le MODEN/FA-Lumana.

(Boureima Balima, version française Marc Angrand)