Niger: 16 soldats tués par des hommes armés

·1 min de lecture

NIAMEY (Reuters) - Des hommes armés non identifiés ont tué 16 soldats et en ont blessé six autres pris dans une embuscade dans le sud-ouest du Niger, a-t-on appris dimanche de deux sources au sein des services de sécurité.

L'attaque d'une patrouille de l'armée a eu lieu samedi après-midi dans la région de Tahoua, dans une zone où des attaques avaient fait 137 morts au sein de la population civile en mars.

L'origine de l'attaque n'a pas été déterminée mais plusieurs groupes djihadistes liés à Al Qaïda ou à l'Etat islamique sont présents dans la région.

Ces groupes, souvent venus du Mali, ont tué plusieurs centaines de soldats nigériens depuis 2018.

(Moussa Aksar, version française Marc Angrand)