Nietzsche, nouvelle star de la génération anti-progressiste sur YouTube

·1 min de lecture

Autrefois, les jeunes nietzschéens laissaient dépasser de leur poche arrière un livre du philosophe allemand. De nos jours, sur YouTube, des adeptes défendent une interprétation de droite du penseur et remettent au goût du jour ses concepts, pour mieux s'opposer aux valeurs progressistes en cours.

" Nietzsche est la grande star du moment ! Il faut dire qu'à l'heure de la mauvaise conscience et du ressentiment, à l'heure où il faut s'excuser lorsque l'on aspire à devenir plus fort, le philosophe allemand a de bons arguments ! ". Face caméra, Victor Ferry décrit la tendance à ses 308 000 abonnés. Et pour cause, le youtubeur a lui-même choisi de consacrer une vidéo aux vertus du penseur allemand (1844-1900), père du concept du " surhomme " : " Comment devenir ce surhomme ? explique-t-il justement à ses abonnés. Une partie de votre quête passe par la manière dont vous prenez la parole en public ! ". Victor Ferry rejoint ainsi une galaxie de youtubeurs qui proposent à un public plutôt jeune, urbain et diplômé comme eux, de se servir des concepts nietzschéens comme d'un bouclier contre une époque dans laquelle ils ne se reconnaissent plus. Car comme il le laisse entendre, Victor Ferry n'est pas le premier à aborder Nietzsche sur YouTube. Dans la foulée d'une conférence ayant atteint les 750 000 vues de Julien Rochedy, l'ancien patron des jeunes du FN devenu adepte de la plateforme, une véritable tendance a vu le jour, et d'autres vidéastes enchaînent les vidéos à plus de...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Ces progressistes américains qui veulent annuler la cancel culture

Yseult : les angles morts de la nouvelle égérie progressiste

"L’Autre Art contemporain" : Réécrire l'"histoire réelle de l’art" à rebours du dogme progressiste pour la comprendre vraiment

Kamala Harris : pure progressiste ou vraie opportuniste ?

Éternel retour et crépuscule des idoles : comprendre vraiment la pensée de Nietzsche avec Patrick Wotling