Non, Nicole Belloubet n'a pas menacé de porter plainte contre Jean-Pierre Pernaut après son "coup de gueule" contre le gouvernement

franceinfo
·2 min de lecture

De son propre aveu, Jean-Pierre Pernaut a poussé un "petit coup de gueule" dans le JT de 13 heures de TF1, vendredi 24 avril. Le présentateur star de la première chaîne a critiqué la gestion de la crise sanitaire du coronavirus par le gouvernement, au 39e jour du confinement. Des propos qui ont suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, certains internautes approuvant, d'autres condamnant.

Le journaliste, par ailleurs directeur adjoint de l'information du groupe TF1, a d'abord pointé le "contraste" entre une scène vue près de chez lui – "un monde fou sur les trottoirs, des adultes, des enfants qui jouent, plein de monde, sans masque et sans contrôle" – et d'autres filmées dans les reportages - "des PV infligés à des gens qui se promènent tout seuls sur une plage, à la montagne et en forêt, alors qu'il n'y a aucun risque dans les régions où il n'y a pas de virus". "Tout cela paraît incohérent", estime-t-il.

"Incohérent", "comme les masques interdits en pharmacie, mais autorisés chez les buralistes, comme les fleuristes fermés pour le 1er-Mai, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi