Nicola Sirkis agacé par les artistes qui "gueulent" contre le gouvernement : “Il faut rester humble”

·1 min de lecture

Quelques semaines avant le concert-test qu'Indochine devrait assurer vers la fin du mois de mai, Nicola Sirkis a accepté de répondre aux questions d'Europe 1. L'événement devrait se dérouler devant "une fosse sans distanciation sociale, peut-être masquée", a expliqué le chanteur, alors que les détails de l'organisation n'ont pas encore été fixés par les autorités. D'ailleurs, il n'est pas encore certain que ce concert aura bien lieu le mois prochain.

À lire également

Déconfinement : sur CBS, Emmanuel Macron évoque des levées de restrictions "début mai" (VIDEO)

Mais l'artiste n'est pas gagné par la frustration : "Je ne suis pas du tout dans le mood des gens de la culture qui gueulent contre le gouvernement, comme si c'était eux qui avaient inventé le virus.

J'ai plein d'amis soignants qui sont tous les jours dans les hôpitaux pour s'occuper de gens en train de souffrir et de mourir. Je ne pense pas du tout à mon métier et à mon petit problème personnel de savoir si la pièce que j'ai écrite, ou le disque que j'ai enregistré, doit passer. Je pe... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi