Nicolas Sarkozy, pas franchement modeste, se gargarise du succès de son livre

Un succès dont il n'est pas peu fier. En juin dernier, Nicolas Sarkozy publiait Passions, le premier volet de son autobiographie, dans lequel l'ancien chef de l'Etat revient sur son parcours politique, qui a débuté en 1975 dans une réunion du RPR à Nice. Un livre qui a connu un succès retentissant, s'écoulant ainsi à plus de 200.000 exemplaires quelques mois après sa sortie. Un record pour un livre politique, dont l'époux de Carla Bruni n'est pas peu fier. En effet, Le Point, en kiosque mercredi 13 novembre, rapporte qu'il n'a pas manqué de se gargariser de son succès devant une cinquantaine d'anciens membres de son cabinet à l'Elysée, lors d'une réception organisée le 6 novembre dernier dans un restaurant parisien.

"On dit que l'écrit est en crise et que les Français n'aiment plus la politique. Qu'est-ce que ce serait si l'écrit n'était pas en crise et que les Français aimaient la politique !", a ainsi déclaré Nicolas Sarkozy, en référence au succès de Passions. Un petit manque de modestie de la part de l'ancien chef de l'Etat, qui n'en est pas à son coup d'essai en matière de vantardise. Ainsi, un mois après son divorce avec Cécilia Attias, il n'avait pas hésité à clamer haut et fort et à qui veut l'entendre, et surtout à son ex-femme, sa fierté de "sortir avec une star mondiale". Néanmoins, l'époux de Carla Bruni peut se targuer avec les ventes colossales de son livre, d'avoir eu plus de succès en librairie que son successeur à l'Elysée, à qui il ne cesse d'envoyer des petites

Retrouvez cet article sur GALA

"Couille molle" : Nicolas Sarkozy pas franchement sympa avec le président du Sénat
“Abject” : le livre de Nicolas Sarkozy hérisse Nicolas Hulot
Nicolas Sarkozy pas du tout fan des sumos, sa petite phrase cruelle pour Jacques Chirac
Nicolas Sarkozy ne peut pas s’empêcher de critiquer François Hollande
Nicolas Sarkozy : ce qu’il n’a pas digéré lors de son divorce avec Cécilia