Nicolas Sarkozy fait un reproche à Emmanuel Macron... ça va plaire à Carla Bruni

·1 min de lecture

Les crises, Nicolas Sarkozy en connaît un rayon. L'ancien président de la République, qui était au pouvoir lors de la crise économique de 2008, a été interrogé sur l'actuelle crise sanitaire lors d'un long entretien accordé à Ruth Elkrief, et diffusé sur BFM TV ce vendredi 13 novembre. Mais pas question pour Nicolas Sarkozy, qui a tenu à peser ses mots, de critiquer le gouvernement de Jean Castex. "J'ai connu et vécu beaucoup de crises, et je n'appréciais pas à l'époque les conseillers de l'extérieur, qui critiquent, mais qui ne sont pas au volant. Donc moi je ne critique pas", a-t-il notamment déclaré. L'ancien chef d'Etat a néanmoins émis une petite réserve quant au monde de la culture, très affecté par la crise.

"Si j'avais simplement une réserve, c'est celle qui concerne le monde de la culture. Parce que pour moi, la France, c'est le pays qui considère les biens culturels comme des biens de première nécessité. Un être humain pour vivre a besoin de se nourrir, de boire et de se cultiver"; a-t-il déclaré. Puis d'ajouter, en évoquant Carla Bruni, son épouse depuis bientôt 13 ans : "Donc les librairies, les disques.... Je pensais ça bien avant d'être marié avec Carla, pour moi, ce sont des biens de première nécessité".

Si Nicolas Sarkozy n'a pas souhaité critiquer le gouvernement, reconnaissant que celui-ci "fait au mieux", certains acteurs de la vie culturelle n'ont pas hésité à tacler le travail d'Emmanuel Macron et ses ministres, agacés par les restrictions liées à la crise (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Un air d'enfant narquois » : François Hollande provocant avec Emmanuel Macron ?
Le saviez-vous ? Gabriel Attal a tourné avec un célèbre réalisateur
"C'est malhonnête", Nicolas Sarkozy énervé face à Ruth Elkrief
Peter Phillips : le petit-fils d'Elizabeth II va renouer avec son ex-femme
Phil Collins, "un ermite puant" ? Il démonte les accusations "scandaleuses" de son ex-femme