Comment Nicolas Sarkozy a appris que c’était fini avec Cécilia...

·1 min de lecture

C'est une habitude qui ne fait pas partie du mandat d'Emmanuel Macron. A la nuit tombée, aucun visiteur du soir ne vient chuchoter à l'oreille du président de la République. Pourtant, ses prédécesseurs ont usé de cette coutume, et de ces personnalités de la société civile jugées indispensables pour échapper à l'enfermement de l'Elysée. Nicolas Sarkozy en faisait partie. "C'est en compagnie de son confident Robert Bourgi que le Président Sarkozy a appris la fin de son histoire avec son épouse Cécilia, sur un petit bout de papier tendu par Claude Guéant dans son bureau" raconte Renaud Revel dans son livre Les visiteurs du soir (Plon) des propos rapportés par Gala en kiosques ce jeudi 21 janvier. Et Nicolas Sarkozy de lâcher : "Tu vois, Robert, Cécilia vient d'officialiser notre divorce".

Leur relation connaît ses premiers déboires publics en 2005. Son épouse Cécilia apparaît alors en Une de Paris Match avec un certain Richard Attias... Mais le couple résiste. Nicolas Sarkozy arrive à garder sa femme auprès de lui... mais pour combien de temps encore s'interrogent les journalistes. Il se murmure que le couple aurait fait une sorte de pacte : Nicolas Sarkozy a clairement des ambitions présidentielles pour 2007 et il a besoin de son épouse pour arriver au sommet de l'Etat. Cécilia démentira par la suite, arguant qu'elle a essayé de tout son coeur de recoller les morceaux, et offrir un équilibre à leur fils Louis.

Mais une fois élu en mai 2007, Cécilia ne tient plus et quitte son époux (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Au théâtre avec Brigitte, en discothèque avec Roselyne" : les vœux surprenants de Jean Castex à Emmanuel Macron
Le saviez-vous ? Marina Foïs a vécu une idylle avec un Mister Univers
Trump le retour ? "On ne peut que s'en inquiéter" craint sa nièce
Évelyne Pisier : ses nuits mystérieuses avec Fidel Castro
VIDÉO - Investiture de Joe Biden : un baiser sobre avec son épouse Jill