Nicolas Sarkozy, "un aplomb formidable" et "des regards de petit chat" : Jean Dujardin sous le charme

·1 min de lecture

Après Denis Podalydès, c'est à son tour de jouer l'ex-chef de l'Etat. Très attendu dans Présidents, la nouvelle comédie signée Anne Fontaine où il donne la réplique à un simili François Hollande joué par Grégory Gadebois, Jean Dujardin a visiblement pris un plaisir tout particulier à incarner le mari de Carla Bruni. "C’est très amusant de faire le Sarkozy", a-t-il reconnu dans Le Figaro.

Un rôle pour lequel il a dû "choper" le vocabulaire et les mimiques si singulières de l'ex-président en scrutant ses émissions et interviews. En plus de se servir de sa rencontre avec Nicolas Sarkozy, dont il est tombé sous le charme. "Il est le meilleur VRP de lui-même, il se vend très bien, estime celui que l'on retrouvera bientôt dans un nouveau OSS 117. Quand il travaille, il pousse sur ses doigts, il a un aplomb formidable. Il pourrait vendre n’importe quoi à n’importe qui. À côté de ça, il a des regards de petit chat et une façon de se faire plaindre qui en font presque un personnage de bande dessinée."

S'il assure ne pas être "intime avec Sarkozy", Jean Dujardin reconnaît que son "charme" l'a intéressé. "Ces animaux politiques ont du charme", insiste le mari de Nathalie Péchalat. Au point d'avoir envie d'incarner François Hollande un jour ? "Je l’ai aussi rencontré, confie le comédien. J’ai l’impression qu’il est plus secret. Il manie parfaitement l’ironie donc il se planque encore mieux. Je vois plus de choses chez Sarkozy. Je ne dis pas que Hollande me touche moins mais il fabrique mieux (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Ça me tourmente » : Lydie Troadec insondable au procès malgré des détails macabres
Ivanka Trump signe un gros chèque dans la plus grande discrétion
Emmanuel Macron sur le point de remanier : « Certains se sentent sur un siège éjectable »
Jill et Joe Biden face à la malédiction de la Maison-Blanche : "On doit se trouver du temps l'un pour l'autre"
Fact-checking - "Ne pleure pas" : pourquoi Albert de Monaco a dit ces mots à Charlene le jour de leur mariage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles