Nicolas Sarkozy : cette action de Carla Bruni qui l’a « terrorisé » et fait craquer lors de leur rencontre

·1 min de lecture

Les Français étaient loin de s’imaginer qu’en 2008, Carla Bruni tomberait sous le charme de Nicolas Sarkozy, alors président de la République. Le couple, formé grâce à un sacré coup de pouce de Jacques Séguéla, file depuis le parfait amour. Aucune ombre au tableau. Des années de mariage et une fille plus tard, les tourtereaux s’aiment même comme au premier jour. Pourtant, les débuts n’étaient que peu prometteurs. Invité de l’émission L’instant de Luxe diffusée sur Non Stop People, Jacques Séguéla, entremetteur malgré lui, en a dit plus sur les circonstances du dîner. S’il l’a organisé, c’était pour changer les idées de son ami Nicolas Sarkozy, dont le moral était en berne depuis son divorce avec Cécilia Attias : « Le divorce est un deuil, il était très touché », a-t-il expliqué. C’est alors que le publicitaire fait une proposition au président : « “On peut faire un dîner, il faut que tu sortes de là” et dans les invités, il y avait Carla ». S’ils ont eu un véritable coup de foudre, ce n’était pourtant pas bien parti.

En contactant la chanteuse, Jacques Séguéla ne s’attendait sans doute pas à une telle réponse de sa part : « Carla m’a dit “Ah non ! Pas ce mec de droite, il n’en est pas question, je ne veux pas le voir” ». S’il lui a promis qu’elle serait séduite « en 20 minutes », l’interprète de Quelqu’un m’a dit a pris ça pour un défi : « C’est MOI qui vais le séduire en 20 minutes », lui a-t-elle répondu. A alors commencé un jeu de séduction qui ne s’est plus jamais terminé. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Fabienne Carat : comment Stéphane Plaza l'a aidée à concrétiser son étonnant projet
Doc (TF1) est inspiré de faits réels : ce qui est vraiment arrivé à Pierdante Piccioni
Jade Hallyday en pleine crise d'ado : elle ne supporterait pas la relation entre Laeticia Hallyday et Jalil Lespert
Jean-Marie Bigard victime de "multiples blocages" sur Facebook : il pousse un coup de gueule
Philippe Etchebest alerte sur la situation des restaurateurs et plaide en faveur de la vaccination