Nicolas Hulot accusé de viol sur une mineure : la justice a tranché

BestImage
BestImage

L'enquête pour viol et agression sexuelle sur mineur visant l'ancien animateur et ministre Nicolas Hulot a été classée sans suite pour prescription de l'action publique, a indiqué lundi 12 septembre 2022 le parquet de Paris à l'AFP, confirmant une information de BFMTV. Ouverte le 26 novembre 2021, l'enquête avait suivi la diffusion d'un documentaire dans Envoyé spécial, dans lequel six femmes accusaient Nicolas Hulot de violences sexuelles qui auraient eu lieu entre 1989 et 2001. L'une d'elle était mineure à l'époque des faits qu'elle dénonçait. Ils se seraient produits en 1989 par Nicolas Hulot à la sortie d'une émission qu'il présentait sur France Inter.

Dans l'émission d'Elise Lucet, on apprenait pourquoi la présumée victime n'avait pas parlé avant : car elle avait 16 ans à l'époque et lui 34, c'était une star de la télévision, celle d'Ushuaïa que les téléspectateurs regardaient tous les samedis. Nous sommes en 1989 et il lui aurait demandé un fellation dans un parking aérien, alors qu'il la ramenait en voiture après une émission de radio sur France Inter. Elle sait que les faits sont prescrits et invérifiables : "Je n'ai pas de preuve. Je ne m'attaque pas à n'importe qui." Lorsqu'elle a appris que Pascale Mitterrand avait porté plainte en 2008, elle était bouleversée. Puis l'enquête de l'Ebdo a été publiée en 2018, elle a décidé alors de parler.

Nicolas Hulot avait été entendu par le Parquet de...

Lire la suite


À lire aussi

Gérard Louvin et son mari accusés de viols sur mineurs : les enquêtes classées sans suite !
Yannick Agnel accusé de viol sur mineure : la famille de la victime dénonce les accusations de vengeances
Édouard Mathé accusé de viols par plusieurs femmes dont une mineure : le cavalier mis en examen