Nicolas Dupont-Aignan va porter plainte contre Gilles Lellouche, Benjamin Biolay et Matthieu Kassovitz

Claire Tervé
Nicolas Dupont-Aignan va porter plainte contre Gilles Lellouche, Benjamin Biolay et Matthieu Kassovitz.

POLITIQUE- Il n'a pas aimé la critique... Nicolas Dupont-Aignan n'a pas du tout apprécié les insultes de certaines personnalités, à l'annonce de son ralliement à Marine Le Pen pour le second de l'élection présidentielle.

Celui qui a été désigné par Marine Le Pen, ce 29 avril, comme futur premier ministre en cas de victoire de l'extrême droite, a même décidé de porter plainte contre elles. Les concernés sont Benjamin Biolay, Matthieu Kassovitz et Gilles Lellouche, a-t-il annoncé sur Twitter.

En effet, quelques minutes après sa déclaration de soutien à la candidate d'extrême droite, le 28 avril, les critiques véhémentes et les insultes ont fusé. Dans un tweet (effacé depuis), Gilles Lellouche a simplement commenté un "Espèce de grosse merde". Mathieu Kassovitz n'y est pas non plus allé avec le dos de la cuillère.

Enfin, Benjamin Biolay y est aussi allé de sa plume pour s'exprimer sur le sujet dans un post Instagram, également effacé depuis. "A tes risques et périls petite teupu. Tu vas le payer cher #toutsauflefn". Ce 29 avril, le chanteur avait donc effacé son post, mais en a remis un autre, très sarcastique.

Si Nicolas Dupont-Aignan porte plainte contre ces artistes pour "insultes odieuses", il ne s'insurge toutefois pas contre les hommes politique de droite qui l'ont très vivement critiqué. Aucune remarque donc, contre Dominique Bussereau qui l'avait pourtant qualifié de "collabo" et de "pétainiste".

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages