Nicolas Dupont-Aignan se réfère à Charles de Gaulle, Xavier Bertrand le compare à Pierre Laval

Romain Herreros
Nicolas Dupont-Aignan se dit gaulliste, Xavier Bertrand le compare à Pierre Laval

POLITIQUE - Il n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. Xavier Bertrand, qui a appelé à voter pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle pour faire barrage à Marine Le Pen, a étrillé ce dimanche 30 avril la décision de Nicolas Dupont-Aignan de se joindre à la candidate FN. Et pour ce faire, le président de la région Hauts-de-France l'a notamment attaqué sur l'héritage "gaulliste" que le député-maire d'Yerres revendique.

"Monsieur Dupont-Aignan dit à Marine Le Pen: 'j'ai pas fait 5%, si vous pouvez éponger mes dettes de la présidentielle, et puis si je peux avoir des places pour les législatives'. Lui qui se disait gaulliste... vous vous rappelez de la phrase du général De Gaulle, 'ceux qui font leur petite soupe sur leur petit feu'", a commencé Xavier Betrand, avant de lancer de lancer une violente charge contre le président de Debout La France.

"Quand on voulait se proclamer comme le général De Gaulle et qu'on finit comme Pierre Laval, c'est ça le destin de monsieur Dupont-Aignan?", a taclé l'élu LR (vidéo en tête d'article). Une référence claire à la collaboration et au régime de Vichy dont Pierre Laval était le maître d'oeuvre.

Et Xavier Bertrand n'est pas le seul chez Les Républicains à convoquer cette sombre période de l'histoire pour qualifier la décision de Nicolas Dupont-Aignan. Le juppéiste Dominique Bussereau, l'a de son côté qualifié de "vrai collabo",toujours en opposition avec sa revendication gaulliste. Idem pour le sénateur LR Philippe Bas, déplorant que "NDA" se rallie avec "les héritiers de Pétain".

Dans une tribune publiée dans Le Monde, l'historien Jean-Noël...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages