Nicolas Dupont-Aignan/Marine Le Pen : une alliance inédite

France 3

C'est une alliance inédite. Nicolas Dupont-Aignan a rejoint Marine Le Pen. En échange, la candidate du Front national prend un engagement. "Présidente de la République je nommerai Nicolas Dupont-Aignan Premier ministre de la France", déclare-t-elle. Un choix politique que le président de Debout la France justifie par des raisons patriotiques selon lui. Dans la ville d'Yerres (Essonne) dont il est maire depuis 20 ans, des habitants sont déçus.

"C'est antinomique"

Ils se sont rassemblés pour montrer leur incompréhension. "Je ne peux pas comprendre. Il a passé la ligne rouge et ce n'est pas possible. Surtout quand on se revendique du général de Gaulle, c'est antinomique", explique l'une d'entre eux. Depuis vendredi 28 avril, la classe politique s'offusque de cette alliance, car ces dernières années, Nicolas Dupont-Aignan n'hésitait pas à critiquer le Front national. Arrivé sixième au premier tour, Nicolas Dupont-Aignan avait rassemblé 1,7 million de voix.



Retrouvez cet article sur Francetv info

La réaction d'Emmanuel Macron à l'accord N. Dupont-Aignan/ M. Le Pen
M. Le Pen/ N. Dupont-Aignan : les clauses de l'accord
Euro, éthique, handicap... Ce qu'il faut retenir de l'accord entre Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan
Présidentielle : Juppé dénonce la "trahison de Dupont-Aignan" et lance un "NON !" contre une éventuelle victoire du FN
Alliance entre Le Pen et Dupont-Aignan : "Un deal pathétique fait sur le dos des Français", dénonce le porte-parole de Macron

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages