Nicolas Dupont-Aignan sur le Front National : "j’offre un patriotisme différent"

Atelier des modules, franceinfo, Brut.

"C’est quand même terrible qu’on ait laissé confisquer le drapeau tricolore par le Front National", a lancé Nicolas Dupont-Aignan lors d’un entretien pour Brut le 24 janvier dernier.

Pourtant, suite au premier tour de l’élection présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan semble avoir changé d’avis en annonçant sur France 2, le 28 avril, qu’il soutiendrait Marine Le Pen pour le second tour.


Des divergences assumées à l’époque


Aujourd’hui, Marine Le Pen pourrait lui offrir une place de Premier ministre dans son futur gouvernement en cas de victoire.

Pourtant, dans cette même interview pour Brut, Nicolas Dupont-Aignan avait insisté sur plusieurs points de divergences qu’il entretenait avec le Front National.

"C’est que je ne veux pas le Frexit, je pense qu’il faut travailler avec nos voisins", soulignait alors l’ancien candidat.

À l’époque, il avançait sa dissemblance : "elle est très simple, je suis différent. Personnellement, mes équipes. J’offre un patriotisme différent".



Retrouvez cet article sur Francetv info

Présidentielle : comment Emmanuel Macron se prépare au débat
Présidentielle : quand Marine Le Pen plagie un discours de Fillon
Présidentielle : le choix des Insoumis
Présidentielle : Balbronn et Traenheim, deux villages pour deux votes
Présidentielle : "la moitié de l'électorat de Fillon compte soutenir Macron"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages