Nicolas Dupont-Aignan dénonce le "vote utile"

Invité de l'émission "Grand angle" sur BFMTV ce mercredi soir, Nicolas Dupont-Aignan, candidat à la présidentielle, s'en est pris au principe du "vote utile". 

"Le vote utile, c’est une calamité pour la France", a déclaré sans ambiguïté Nicolas Dupont-Aignan sur notre antenne ce mercredi soir. Crédité de 4,5% des intentions de votes dans notre dernier sondage Elabe, le candidat à la présidentielle de "Debout la France" s'est emporté contre cette notion qui pourrait peser sur son score et dont il estime qu'elle n'a pas profité aux Français: "Si le 'vote utile' l'avait été pour les Français, mais on nous a fait le coup du ‘vote utile’ depuis 20 ans! Il est utile pour qui? Pour eux, pour se maintenir à la place, pour leurs petites affaires. Alors, oui, ça c’est le vote utile mais pour les Français qui souffrent toujours plus?"

"Heureusement qu'il y a d'autres choix possibles"

Pour Nicolas Dupont-AIgnan, les grands appareils politiques appellent au "vote utile" avant tout pour "rester au pouvoir" et pas forcément au nom d'un "front républicain":

"Ce n’est pas seulement pour empêcher le Front national d’accéder au pouvoir. Je vois bien que monsieur Fillon est en train d’envoyer ses lieutenants pour dire : ‘Ah ! Monsieur Dupont-Aignan me concurrence!’ mais heureusement qu’il y a d’autres choix possibles."

Le prétendant à l’Elysée a conclu par un appel aux électeurs: "Et, heureusement que les Français décident avec un bulletin de vote, égal pour tous, quel que soit leur milieu social, leur richesse ou leur origine. Je crois en...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages