« Nicolas Dupont-Aignan est complètement isolé »

Par Jacques Paugam
·1 min de lecture
Lisa Haddad et Nicolas Dupont-Aignan.
Lisa Haddad et Nicolas Dupont-Aignan.

« La trahison ne fait pas partie de mon ADN. » Une biographie sur Twitter vaut mieux qu'un long discours, surtout quand l'intéressée est la suppléante de Nicolas Dupont-Aignan à l'Assemblée nationale, Lisa Haddad. Après quelques tergiversations, l'élue de l'Essonne a rejoint par un communiqué, lundi 11 janvier, la cohorte des cadres Debout la France déçus par Nicolas Dupont-Aignan. Césarisme, absence de compromis, sabotage de l'union avec le RN, les raisons de la colère en interne sont nombreuses et témoignent d'une frustration au sein de la petite entreprise souverainiste à l'approche de l'élection présidentielle. Pour Le Point, cette proche de NDA justifie son choix, ne regrette rien et revendique la victoire en 2022 au nom de? Marine Le Pen.

Le Point : Après Jean-Philippe Tanguy, ancien bras droit, et Anne-Sophie Frigout, vice-présidente de DLF, les défections se suivent et se ressemblent. Pourquoi avoir attendu si longtemps ?

Lisa Haddad : J'étais engagée auprès de Nicolas Dupont-Aignan depuis de nombreuses années, mais un constat s'est imposé à nous : Nicolas Dupont-Aignan fait toujours un pas en avant, deux pas en arrière sur l'union des droites et des patriotes. Sur plusieurs sujets, j'ai eu l'impression de le voir s'isoler politiquement et localement. En tant que suppléante, je l'ai constaté à l'Assemblée nationale lorsque je faisais remonter des informations du terrain : il n'écoutait plus. Les habitants de ma circonscription s'interrogent : « Où es [...] Lire la suite