Nicolas Bouzou : "C'est le Covid-19 qui est liberticide, pas le pass sanitaire"