Nicolas Bedos : son nouveau tacle à Olivier Véran, le ministre de la Santé

·1 min de lecture

Entre Olivier Véran et Nicolas Bedos, le torchon brûle. Tout a commencé en septembre dernier, quand le comédien et réalisateur avait, sur les réseaux sociaux, fait un appel à laisser tomber les masques. "Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Excepté face à vos parents très fragiles (quand ils le souhaitent, ce qui n’était pas le cas de mon père, meurtri à mort d’être privé de notre amour). Vivez à fond, tombez malades, allez au restaurant, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre, quitte à mourir", écrivait alors Nicolas Bedos.

Dans la foulée, Olivier Véran lui avait répondu. "Sur le grand sujet, presque philosophique, de savoir s’il faut vivre quitte à en mourir… Je pourrais comprendre ce type de réflexion s’il importait des conséquences sur sa seule santé. On ne peut pas imposer aux gens de prendre soin d’eux malgré eux, mais on peut imposer aux gens de prendre soin des autres, malgré eux". Le successeur d’Agnès Buzyn avait également rappelé que l’on vit "dans le pays des Lumières", et que, de ce fait, les Français se doivent de protéger "les gens qui sont vulnérables, peu importe leur âge". Une réponse en forme de rappel à l'ordre qui n'a pas plu à Nicolas Bedos.

Trois mois plus tard, l'ex de Doria Tillier en veut toujours au ministre de la Santé, à en croire l'interview qu'il a accordée au Figaro. Selon lui, ce dernier "a eu l’outrecuidance de me rappeler l’importance des 'anciens' (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Emmanuel Macron positif à la Covid-19 : un invité de son déjeuner s’énerve
Emmanuel Macron isolé à La Lanterne : les internautes s’amusent sur Twitter
Gilles Lellouche en plein « trou noir » : la grosse inquiétude de l’acteur en début d’année
Olivier Véran : un mois après son coup de sang à l'Assemblée nationale, il s'excuse
Affaire conclue : Caroline Margeridon dévoile les dessous chaotiques de ses débuts dans l’émission