Nicolas Bedos : son hommage poignant à son regretté père émeut les stars

·1 min de lecture

Ce dimanche 3 janvier 2021, Nicolas Bedos a eu une pensée pour son père. Sur son compte Instagram, il a dévoilé une photo en noir et blanc de Guy Bedos, lorsqu’il était jeune. En légende, le dramaturge de 41 ans a ajouté un cœur noir et écrit : "Si j’étais impudique, je dirais : Pas une heure sans que… Papa." Un message un brin énigmatique, mais qui prouve que l’absence de l’humoriste se fait sentir. Pour rappel, le mari de Joëlle Bercot a rendu son dernier souffle le 28 mai 2020 à l’âge de 85 ans.

Le 25 décembre dernier, pour Noël, Nicolas Bedos a aussi honoré la mémoire de son cher père et de sa marraine "adorée", l’avocate Gisèle Halimi (disparue le 28 juillet, un jour après son anniversaire) sur le réseau social. Il a ainsi partagé à ses fans une tendre photo des deux personnalités publiques, qui a fait réagir Valérie Damidot, Sandrine Kiberlain, Sonia Rolland ou encore Elsa Zylberstein. Cette dernière, qui a partagé sa vie dans les années 2000, a également commenté la dernière publication de son ex, avec quatre émojis cœur. Jérôme Commandeur, Elie Semoun, la chanteuse Pauline, Laura Smet ou encore le designer Ora-ïto ont également laissé un petit commentaire, pour montrer leur soutien au réalisateur.

En outre, le 24 mai 2020, Nicolas Bedos a perdu son parrain "bien-aimé", Jean-Loup Dabadie, à l'âge de 81 ans. Il ne rate jamais une occasion de rendre hommage à celui qu’il surnommait affectueusement "le prince des mots", ou encore le "poète du music-hall". Le 6 octobre, le milieu (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Elle est crue, dure et violente » : Francis Cabrel dans Sept à huit se livre comme jamais
Anne Hidalgo évoque son mal-être : en politique "on nous tolère... on fait joli dans la galerie"
Jean-Luc Reichmann poussé à bout par son « insupportable » grand-mère ! Ses followers adorent
Le Pr. Philippe Juvin excédé : "Nous ne sommes absolument pas préparés à la vaccination"
Jean Castex mis à mal : « Il n’y a pas de méthode Castex... juste une méthode Macron »