Nicola Sirkis : de quelle maladie est mort son frère Stéphane ?

Stéphane Sirkis, guitariste historique du groupe Indochine, est décédé à l’âge de 39 ans en 1999. Un drame terrible pour son frère jumeau Nicola Sirkis, le leader emblématique du groupe, qui a tout fait pour l'aider à s'en sortir. Mais de quelle maladie était-il atteint ?

En cette fin mai, le groupe Indochine a mis du baume au cœur de ses fans en annonçant leur grand retour pour leur 40e anniversaire d’existence. La sortie de deux albums best of, un documentaire et une tournée attendent leurs aficionados. Dans les colonnes de Paris Match ce mardi 26 mai, Nicola Sirkis a livré de touchantes confidences sur l’un des drames de son passé : le décès de son frère jumeau Stéphane à l’âge de 39 ans en 1999 des suites d’une hépatite C, résultant de ses addictions aux drogues et à l’alcool. L'hépatite C, maladie du foie engendrée par un virus, peut être bénigne ou contractée à vie, comme c'était le cas pour le musicien. Cette maladie survient en général après une exposition à de faibles quantités de sang comme lors de certaines prises de drogues. La maladie peut évoluer vers la cirrhose ou le cancer du foie. Il n'existe aucun vaccin permettant de lutter contre l'hépatite C même si des recherches sont toujours en cours, comme l'indique l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Nicola Sirkis, père de famille de trois enfants : Thea, 18 ans, Alice-Tom, 11 ans, et Jules, 4 ans, est marqué au fer rouge par le décès de son frère, compositeur et guitariste emblématique. «Stéphane a eu les amis qu’il ne fallait pas. Il est tombé amoureux d’une fille qui l’a entraîné dans ces dîners où il était de bon ton de recevoir le guitariste d’Indochine», se souvient le leader d’Indochine qui n’était d’ailleurs pas favorable au recrutement de son frère dans le groupe.

Retrouvez cet article sur GALA

Xavier Bertrand dans le viseur d’Emmanuel Macron : « Il ne faut pas me prendre pour un abruti »
Didier Raoult défie le gouvernement après l’interdiction de la chloroquine
Jean-Marie Bigard candidat à l’Elysée ? Son annonce fait grincer des dents
Agnès Buzyn dénonce la « violence » des attaques : « Cette période a marqué mes enfants »
Brigitte et Emmanuel Macron : ces économies auxquels ils ont été forcés