Nick Gordon, le "fils adoptif" de Whitney Houston et fiancé de sa fille, est décédé

Les drames se poursuivent pour la famille de Whitney Houston. Il y a huit ans déjà, en février 2012, la diva était retrouvée inanimée dans la baignoire de son hôtel à Beverly Hills, décédée de la noyade provoquée par une maladie cardio-vasculaire et la prise cocaïne. A la suite du décès de la chanteuse américaine, de nombreuses révélations avaient été faites à propos de sa longue descente aux enfers : en 2016, son ex révélait que Whitney Houston aimait les femmes, tandis que deux ans après, un documentaire dévoilait qu'elle aurait été abusée sexuellement par sa cousine. En parallèle, sa fille Bobbi Kristina était retrouvée inconsciente dans sa baignoire en février 2015, puis était morte quelques mois après, à seulement 22 ans.

Accusé de la mort de Bobbi Kristina

Nick Gordon, son petit ami, avait peu après été accusé de lui avoir donné un cocktail mortel et jugé responsable de sa mort. En ce premier jour de l'année 2020, Jack Walker Jr. - son frère - a dévoilé à People Magazine le décès de ce jeune homme dans un hôpital de Floride. Agé de 30 ans, le petit ami de Bobbi Kristina a succombé à une overdose : "Nous sommes dévastés par la perte de mon superbe frère. Il laisse un vide dans les cœurs de ma famille et de ses amis. La bataille de Nick n'était pas aisée", a déclaré son frère. L'avocat de Nick Gordon a par ailleurs déclaré dans un communiqué : "Malgré toutes les épreuves incroyables auxquelles Nick a fait face ces dernières années, je peux dire honnêtement qu’il a travaillé

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

"J’aurais pu penser plus à elle” : Chantal Lauby regrette de n’avoir pas été plus présente pour sa fille
Moundir transporté à l'hôpital après des complications dues à une chirurgie du tibia : "Ça fait 15 jours que je souffre..."
Star Academy : Alexia Laroche-Joubert revient sur la relation entre Jenifer et Jean-Pascal (VIDEO)
Marion Grosjean rassure ses fans après une grosse frayeur au ski
Michael Schumacher : un neurochirurgien italien jette le trouble sur son état de santé réel