Nick Bollettieri, entraîneur légendaire de tennis, est mort à 91 ans

Nick Bollettieri est  décédé à l’âge 91 ans. Il est connu pour avoir entraîné  André Agassi, Serena Williams, Boris Becket ou encore Mara Sharapova.
MARC SEROTA / Getty Images via AFP Nick Bollettieri est décédé à l’âge 91 ans. Il est connu pour avoir entraîné André Agassi, Serena Williams, Boris Becket ou encore Mara Sharapova.

DÉCÈS - Ce dimanche 4 décembre, l’entraîneur des plus grands noms de l’histoire du tennis est décédé à l’âge de 91 ans. Nick Bollettieri, célèbre entraîneur américain a marqué l’histoire du tennis en créant son académie de tennis en 1978 en Floride, pour y former de nombreux jeunes à devenir des champions de tennis.

C’est le tennisman allemand Tommy Haas, l’un de ses anciens élèves, qui a annoncé la nouvelle sur les réseaux sociaux. Les deux hommes étaient restés proches. « Tant de souvenirs que je ne sais pas par où commencer » écrit le sportif de 44 ans sur sa publication Instagram.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

« Merci pour ton temps, ta connaissance, ton engagement, ton expertise, ta volonté de partager tes compétences, ton intérêt personnel pour mon entraînement et de m’avoir donné la meilleure opportunité de réaliser mes rêves. Tu étais un rêveur et un faiseur, et un pionnier dans notre sport, vraiment unique en ton genre » poursuit-il.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Son académie (ndlr) a servi de fondation pour l’actuelle Academie IMG », a publié le compte de l’académie de Tennis.

Nick Bollettieri est connu pour avoir entraîné André Agassi, Venus et Serena Williams, Boris Becker ou encore Maria Sharapova. Sa méthode de travail, à la fois sévère et extrême lui a valu de nombreuses critiques. Le légendaire entraîneur est tout de même entré dans le « Hall Of Fame », en 2014.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi