Nicholas Meyer, l’homme qui terrifia Ronald Reagan et l’Amérique

·1 min de lecture
Le scénariste/réalisateur Nicholas Meyer, 76 ans, invité au festival du film fantastique de Gérardmer pour accompagner la projection du récent documentaire Television Event de Jeff Daniels, consacré aux coulisses de son propre téléfilm Le Jour d'après qui, en 1983, défraya la chronique avec son récit d'apocalypse nucléaire.
Le scénariste/réalisateur Nicholas Meyer, 76 ans, invité au festival du film fantastique de Gérardmer pour accompagner la projection du récent documentaire Television Event de Jeff Daniels, consacré aux coulisses de son propre téléfilm Le Jour d'après qui, en 1983, défraya la chronique avec son récit d'apocalypse nucléaire.

Il a propulsé H. G. Wells contre Jack l'éventreur en plein San Francisco du présent dans C'était demain. Fait mourir Spock dans Star Trek 2 : La Colère de Khan. Réinventé Sherlock Holmes dans le roman La Solution à sept pour cent. Dépeint la dynastie Médicis comme une bande de mafieux à la Corleone dans la série Les Médicis : les maîtres de Florence. Mais le plus haut fait d'arme du discret réalisateur/scénariste/écrivain Nicholas Meyer, 76 ans, celui dont il se dit lui-même le plus fier, c'est Le Jour d'après. Un exploit digne d'un prix Nobel de la paix. Diffusé le 20 novembre 1983 en prime time sur ABC, ce téléfilm de 126 minutes sur les retombées cataclysmiques d'un conflit nucléaire entre les États-Unis et l'URSS a défrayé la chronique et paniqué l'Amérique. Sorti au cinéma dans plusieurs territoires étrangers dont la France, qui lui réserva une stupéfiante indifférence polie en janvier 1984, Le Jour d'après provoqua au contraire un séisme sans précédent outre-Atlantique. Un peu comme un ancêtre de Don't look up sur le dérèglement climatique, mais en beaucoup, beaucoup plus puissant.

Le soir de sa programmation sur ABC, au terme d'une colossale controverse, 100 millions de téléspectateurs assistèrent en direct, médusés, à ce récit d'apocalypse au final étourdissant de noirceur. C'est, encore aujourd'hui, le record d'audience absolu de toute l'histoire de la télévision américaine. Lanceur d'alerte sur les conséquences d'un Armageddon nucléaire, Le Jour d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles