Nice : la ville lance sa "brigade canicule" avec les premières chaleurs

C'est un soleil de plomb qui s'abat sur la France. Une première vague de chaleur avec un mercure qui s'emballe, un phénomène qui devrait durer plusieurs jours. Des villes se préparent à y faire face comme à Nice (Alpes-Maritimes), où une "brigade canicule" s'active depuis mercredi 24 juin. Ce service de la ville est dédié aux personnes âgées et ses membres passent des appels pour prendre des nouvelles des plus fragiles. "Un sourire par téléphone" "C'est important de leur répéter et de les appeler pour créer ce lien pour les personnes se sentent exister", explique Isabelle Frontoni, responsable Lien social-séniors pour la ville de Nice. "Ils nous disent que c'est un sourire par téléphone", confie-t-elle. Dans les rues, des groupes d'étudiants vont à la rencontre des seniors, mais pas uniquement. "On va leur donner des prospectus et dedans il y a tous les gestes à faire pour se protéger du soleil", détaille Anthony Grinda, membre d'une "brigade canicule". Mercredi, c'est dans les Landes que la température sera la plus élevée. En effet, la ville de Pissos devrait afficher 37°C, mais on ne parle pas pour autant de canicule. "Il s'agit d'un pic de chaleur, car le phénomène sera bref, autour de 48 heures (...) Pour avoir une canicule, il faudrait trois jours et trois nuits consécutifs de chaleur. Avec des températures nocturnes supérieures à 21°C", explique Francis Mazoyer, journaliste de France Télévisions, en duplex depuis les Landes.