Nice : trois morts dans un attentat terroriste

Nice est de nouveau frappée par le terrorisme. Trois personnes sont décédées. L’assaillant est entré à 9 heures, armé et "habillé en noir" selon un témoin, dans l’église Notre-Dame de l’Assomption à Nice (Alpes-Maritimes). Il a ensuite égorgé une femme d’environ 70 ans et le sacristain. La troisième victime a succombé à de graves blessures. "Les pompiers, les infirmiers, le SAMU ont tout fait, tout, tout. Moi, j’ai encore la chair de poule", témoigne le restaurateur de l’établissement dans lequel elle s’était réfugiée. L’agresseur a été neutralisé et blessé par la police à 9h10, continuant de scander "Allah Akbar". Les forces de l’ordre ont pu intervenir rapidement grâce à l’appel d’un citoyen, qui a donné l’alerte via une borne de sécurité. Des précisions sur le terroriste L’auteur des faits serait "âgé de 21 ans" et dit s’appeler "Brahim", rapporte le journaliste France Télévisions Hugo Puffeney, en duplex depuis Nice. Selon les papiers retrouvés sur lui, il serait "un ressortissant tunisien" et est arrivé "très récemment en Europe", le 30 septembre. Il a été signalé à Lampedusa en Italie. Le journaliste précise que l’assaillant fait l’objet "d’une procédure pour immigration abusive" par la justice italienne.