Nice : la statue de Jacques Chirac de nouveau dégradée

·2 min de lecture
La statue de Jacques Chirac à Nice a été dégradée pour la seconde fois

Après avoir été amputée de deux doigts en février 2020, la statue de l’ancien président de la République a été taguée au cours du week-end. La mairie de Nice a immédiatement fait nettoyer le monument.

Mort depuis presque deux ans, Jacques Chirac n’en finit pourtant plus d’être au cœur de polémiques. Une statue de lui installée à Nice a été partiellement couverte de tags décrits comme anarchistes au cours du week-end des 4 et 5 septembre, rapporte BFM TV. Des photos postées sur Twitter par Pierre-Paul Léonelli, adjoint à la propreté à la ville de Nice, révèlent cependant qu’il s’agit probablement d’une dégradation sans grande motivation politique.

Inaugurée le 8 février 2020 par Christian Estrosi, le maire de Nice, elle avait déjà fait l’objet d’une dégradation cinq jours plus tard. Des plaisantins lui avaient sectionné deux doigts, sans que le symbole de cet acte ne soit réellement expliqué. Les deux “membres” avaient été immédiatement recollés sur la statue par les services de la mairie.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un acte de vandalisme condamné

Cette fois encore, la ville de Nice a réagi très vite en faisant effacer les tags dans les heures qui ont suivi leur apparition. Visiblement très en colère, Pierre-Paul Léonelli a condamné cet acte, toujours sur Twitter : “Les tags anarchistes sur la statue de Jacques Chirac sont stupides, minables et n’ont aucun sens. Ils ont été aussitôt effacés, c’est une volonté affichée par Christian Estrosi. Une plainte sera déposée ! À Nice, nous ne tolérons aucune dégradation sur notre patrimoine.”

Grande figure de la droite, Jacques Chirac a été président de la République de 1995 à 2007. Christian Estrosi, l'actuel maire de Nice, a notamment été ministre délégué à l’Aménagement du territoire sous sa présidence.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles