Nice : le restaurateur qui avait ouvert malgré l'interdiction a été placé en garde à vue, ses clients seront verbalisés

franceinfo
·1 min de lecture

Christophe Wilson avait décidé d'ouvrir exceptionnellement son établissement, le Poppies, en servant environ une centaine de repas.

"Respect des règles par tous, pour la santé de tous." Le restaurateur niçois qui a ouvert son établissement mercredi 27 janvier, malgré l'interdiction liée à l'épidémie de Covid-19, a été placé en garde à vue, a indiqué la préfecture des Alpes-Maritimes sur Twitter, mercredi soir.

"Le restaurateur qui a ouvert son établissement à midi à Nice est ce soir en garde à vue. Son cuisinier, un étranger en situation irrégulière y travaillant, a été lui placé en rétention", indique la préfecture. Et d'ajouter : "Les personnes identifiées qui ont pris part à ce rassemblement interdit ont été où seront toutes verbalisées."

Le motif de la garde à vue du restaurateur est l'"emploi d'une personne sans papier", a appris France Bleu Azur auprès du parquet de Nice.

"J'assume les risques"

Christophe Wilson avait décidé d'ouvrir exceptionnellement son établissement, le Poppies, situé en plein centre de Nice. "Il faut (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi