Nice : regain de la pandémie de coronavirus

À Nice, dimanche 27 décembre, jusqu’à la tombée de la nuit, les habitants sont nombreux dans les rues de la capitale des Alpes-Maritimes. La police est aussi de sortie, pour surveiller l’application des gestes barrières. En une heure, elle a également infligé 50 amendes à 135 euros. Les promeneurs reconnaissent un relâchement, à l’instar d’un habitant : "Ce sont les fêtes de fin d’année, on travaille toute l’année, les gens ont envie de souffler…" "On est un petit peu lassé de tout ça", renchérit une femme. Réunion de crise à la mairie Dans la cité, le taux d’incidence est de 340 pour 100 000 habitants. C’est plus du double de la moyenne nationale, si bien que le maire a décidé de réunir son conseil local de santé lundi à 18 heures. Au CHU de Nice, un patient, Jérôme Magnoli, ne comprend pas comment il a pu contracter le Covid-19 alors qu’il évite les interactions sociales. Dimanche soir, il reste quelques places en réanimation, mais les soignants sont inquiets.