Nice-OM : "La responsabilité est partagée", selon un représentant national des supporters

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des joueurs blessés, un entraîneur excédé, des supporters violents… Le match de football entre Nice et Marseille, dimanche soir, a tourné au chaos. L'arbitre a finalement décidé d’arrêter la rencontre avant même le coup de sifflet final. Le porte-parole de l’Association nationale des supportes, Kilian Valentin, condamne ces gestes au micro d’Europe 1, lundi midi, tout en appelant à "ne pas généraliser".

Des scènes de bagarres dans le stade

À chaque fois que les Marseillais arrivaient au point de corner, les projectiles pleuvaient. C'est arrivé quatre fois à Dimitri Payet. À la cinquième, le joueur de l'OM a reçu une bouteille dans le bas du cou, près de la nuque, et s'est effondré. Ensuite, il a voulu répliquer. Des joueurs marseillais sont arrivés pour le soutenir : ils ont balancé à leur tour des projectiles en direction de la tribune niçoise concernée. Les staff des deux équipes puis les supporters ont envahi le terrain et des scènes de bagarre générale ont éclaté.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Le match a été suspendu pendant une heure et demie de palabres. Peu avant minuit, le match a été définitivement interrompu. Les Marseillais n'ont pas voulu reprendre parce qu'ils estimaient que leur sécurité n'était pas assurée. 

"Il ne faut pas tomber dans la facilité d'en faire une généralité"

"Ces gestes sont condamnables de toutes parts, que ce soit de certains joueurs, de certains supporters mais aussi des dirigeants", affirme Kilian Valentin, porte-p...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles