Nice : la municipalité interdit les locations saisonnières

Une décision radicale qui fait polémique. À Nice dans les Alpes-Maritimes, le maire LR Christian Estrosi a pris un arrêté bien spécifique. Il interdit les locations saisonnières lors des vacances de février. Des contrôles auront lieu dans la ville pour faire respecter cette mesure. Un choix fort qui doit permettre de limiter l’afflux de touristes durant cette période, alors que la situation sanitaire est inquiétante en région Provence-Alpes-Côte d’Azur en raison de l’épidémie de Covid-19. Une décision contestée Les gérants de locations saisonnières ne digèrent pas la mise en place de cet arrêté qui pourrait avoir de graves conséquences sur leur économie. Vice-président de l’Union nationale des professionnels de la location touristique, Frédercik Seidita souligne que les propriétaires ne vont "plus pouvoir générer de revenus". Professionnels mécontents et plateformes de location, ils ont décidé de protester contre cet arrêté. Lundi 8 février, une audience aura lieu au tribunal administratif de Nice.