Nice : une manifestation de policiers accusée d'avoir été organisée par la mairie

·1 min de lecture

Officiellement, ils étaient venus manifester ce 21 mai contre la décision du Conseil constitutionnel. Mais un syndicat de police a jeté un pavé dans le récit des événements et dénonce une " instrumentalisation des policiers municipaux " niçois.

Ce vendredi 21 mai à la mi-journée, 200 policiers municipaux étaient réunis sur la place Masséna à Nice. En rang, sous le soleil de la Côte d’Azur et devant les caméras des médias locaux, ils jettent au sol leurs menottes en guise de protestation. Mais protestation contre quoi ? Officiellement, cette mobilisation avait vocation à " contester la décision du Conseil Constitutionnel de censurer plusieurs articles de la loi de Sécurité Globale " selon la communication de la mairie de Nice. Un narratif repris par le maire directement sur son compte Twitter qui regrette notamment le rejet par le Conseil des Sages de l’extension des compétences de la police municipale et qui dénonce " une décision d’injustice ". Les images sont lourdes de sens, et provoquent de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux où beaucoup s’étonnent de voir des policiers municipaux protester contre une décision du Conseil Constitutionnel. L’histoire aurait pu s’arrêter là mais une autre version, portée par le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux (SDPM) vient entacher ce récit des événements. Cédric Michel, président du syndicat, dénonce une " manipulation grossière de la mairie de Nice qui a organisé cette manifestation en laissant croire qu’elle...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Attentat de Nice en 2016 : un suspect interpellé en Italie

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"