A Nice, les jeunes viennent en aide aux personnes âgées confinées

"Si tu as besoin de quelque chose, fais passer l'information". A Nice (Alpes-Maritimes), la solidarité s'organise face au confinement et au coronavirus. 300 affiches déposées dans le Vieux-Nice. Des jeunes du quartier font les courses et les livrent gratuitement. Le premier rendez vous de la journée est chez une habitante malade qui les a appelés. Grace à eux, elle peut rester chez elle en sécurité. "Si je sors et que j'attrape ce microbe… Rien que de parler, je suis essoufflée, je suis en première ligne", reconnait-elle.

Des "sauveurs" Le bouche à oreille fonctionne puisque dix à quinze appels sont recensés chaque jour. Souvent, les listes sont déjà prêtes. Des petites commandes de 20 euros maximum où les gens confient leur argent. Toute la matinée, les jeunes du comité de quartier enchainent les courses. Une évidence pour certains, d'autant que le temps de confinement est loin d'être sûr. Vital aussi pour les commerçants qui soutiennent la démarche. Des "sauveurs" ou "anges gardiens" pour les personnes aidées.