Nice : le conducteur d’un véhicule tué après un refus d’obtempérer

Le policier a fait usage de son arme à une seule reprise, selon une source proche. - Credit:XOSE BOUZAS / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Selon une source policière, le policier a utilisé son arme alors que le conducteur avait refusé de s’arrêter. Le passager a été interpellé.

Le conducteur d'un véhicule volé a été tué ce mercredi 7 septembre à Nice par un policier qui a fait usage de son arme lors d'un refus d'obtempérer, a-t-on appris de source policière, confirmant une information de BFMTV. Les faits se sont déroulés à 16 h 30 mercredi, a précisé la même source, en ajoutant que le policier avait tiré « une fois ». Le passager du véhicule a été interpellé.

Cette nouvelle affaire intervient après qu'une femme de 22 ans a été tuée et un homme de 26 ans blessé par le tir d'un policier dans la nuit de mardi à mercredi lors d'une interception menée dans le cadre d'une opération antidrogue à Rennes. Sur 14 240 refus d'obtempérer comptabilisés l'année dernière par la police nationale, 157 cas concernent des « usages d'armes à feu sur des véhicules en mouvement », selon des chiffres de la police.

VIDÉO - Refus d'obtempérer : Me Marie Violleau appelle à modifier la loi sur la légitime défense pour "éviter ces bavures"