Nice: Christian Estrosi condamné pour diffamation envers Philippe Vardon, élu RN

M.Fr.

JUSTICE - Le maire LR de Nice interjettera appel de ce jugement

En 2017, Christian Estrosi révélait  lui-même sa mise en examen pour avoir pointé les « outrances » de  Philippe Vardon, le chef de file RN dans les Alpes-Maritimes. Ce mardi, le maire LR de Nice a été condamné pour certains de ses propos par le tribunal correctionnel de Nice. Et relaxé pour d’autres.

« Il était reproché à [Christian] Estrosi d’avoir dit à [Philippe] Vardon qu’il passait son temps à faire des saluts nazis. Il a été condamné à 5.000 euros d’amende avec sursis », détaille auprès de 20 Minutes l'adjoint et avocat du maire de Nice, Gérard Baudoux. Il va interjeter appel pour ces faits qui remontent à 2017.

« En tirer les leçons »

Il lui était également reproché des faits d’injures, ayant comparé Philippe Vardon à « l’héritier de Goebbels », dirigeant allemand du régime nazi. « Pour cette partie du jugement, il n’a pas été condamné, dit l’avocat du maire. [Philippe] Vardon doit lui aussi en tirer les leçons : il n’y a pas eu d(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nice: Attaqué en diffamation par Estrosi (LR), Rachline (FN) relaxé
Nice: Estrosi révèle sa double mise en examen pour diffamation
Djihadisme: Accusé dans un livre d’avoir «laissé faire» à Nice, Christian Estrosi débouté de sa plainte en diffamation